Une clé pour vivre en pleine conscience


Image par Anke Sundermeier de Pixabay

Vivre le moment présent, être dans la pleine conscience.


Est-ce que c'est complètement de l'inconnu pour toi et tu ne sais pas vraiment par où commencer?


Je présente une clé pour t’aider celle des "pranayama". Ce sont des techniques de respiration de la tradition yogique qui nous servent justement à prendre le dessus sur notre agitation mentale, et vivre pleinement le moment présent.


Les pranayama c'est l'art de respirer "prana" veut dire l'énergie vitale et "ayama" veut dire l'extension, la régulation, le contrôle. C'est en fait, aider à créer le pont entre le corps et l'esprit. Ce qui va finalement servir de véhicule pour la réalisation de soi, l'atteinte d'un état d'équilibre et d'un contentement.


La respiration peut être volontaire, par exemple quand je dors je ne pense pas à respirer, tout mon corps le fait par lui même. Mais la respiration aussi peut être faite volontairement.


Diriger sa respiration aide à reprendre le contrôle sur le flot du mental. Le souffle est le lien à la vie. Quand on y pense, on peut vivre quelques semaines sans nourriture, quelques jours sans boire, mais seulement quelques minutes sans respirer.


Je vous propose la pratique d'une respiration, d'un pranayama : la respiration abdominale.


La contre-indication est pour les femmes enceintes : ne pas serrer le ventre quand je vais vous parler de ramener le nombril à la colonne vertébrale, mais seulement de se concentrer sur le mouvement de l'abdomen avec le souffle. Idéalement, faire la respiration abdominale couchée sur le côté gauche pour les femmes enceintes.


Pour les autres personnes, vous pouvez commencer à faire la pratique couché sur le dos avec les mains sur le ventre pour vraiment sentir l'abdomen se gonfler et revenir vers la colonne vertébrale.


Je vous propose de vous asseoir confortablement soit par terre ou sur une chaise. Ayez le dos le plus droit possible pour vraiment permettre une bonne circulation de souffle à l'intérieur de vous. Je vous invite quand vous êtes prêts/prêtes à fermer les yeux ou avoir le regard calme à poser vos mains sur votre abdomen donc le bas de votre ventre à la hauteur du nombril.


On va commencer par inspirer pour expirer.


À la prochaine inspiration, vous allez apporter le souffle dans le ventre pour apporter le nombril le plus loin possible de votre colonne vertébrale, et à l'expiration vous ramenez le nombril vers la colonne vertébrale. Répétez à quelques reprises. Vous pouvez même sentir le souffle qui vient gonfler dans le bas de votre dos à l’inspiration. Après quelques respirations, je vous invite à respirer normalement mais à garder les yeux fermés pour pouvoir observer maintenant votre écosystème intérieur. Qu'est ce qui se passe à l'intérieur de vous? Est-ce que quelque chose a changé ou pas? Comment vous sentez-vous après avoir respiré consciemment dans le ventre?


Voilà. C'est aussi simple que ça et c'est un bonheur de le faire.


Cette respiration calme l'esprit, calme le corps. La respiration permet de recréer le pont entre le corps et l'esprit pour vous permettre d'avoir les idées plus claires ou faire le ménage dans nos émotions ou le ménage dans nos pensées.


En fait, je vous invite à le faire le plus souvent possible dans une journée. Il n'y a pas de restriction. Le mieux c'est de prendre le temps de bien s'asseoir, de bien se positionner, d'avoir la colonne vertébrale longue et de pouvoir avoir un temps calme pour vous, de vous concentrer sur l'inspiration, l'expiration consciente dans votre ventre et de profiter de l'instant présent.


À la prochaine!


Marilyn, ps.ed.