Que nos enfants se sentent épanouis, c'est le rêve de tout parent.

L'apprentissage par l'expérience c'est quoi ça ? Dans le fond, c'est la roue de l'apprentissage.

Premièrement on fait une première expérimentation, ensuite on observe ce qui s'est passé.

Après on a une réflexion active sur ce qui s'est passé, ce que je veux que ça donne, alors qu'est-ce qu'il faut que je change, est-ce que j'ai des choses à changer pour que le produit fini de l'activité que je veux faire ressemble à ce que je veux. Et finalement on a une ré-expérimentation, et ça devient comme une spirale, où est-ce qu'on devient de meilleurs ...

On développe nos compétences sur ce qu'on veut apprendre et tout d'un coup on est rendus à notre plein potentiel sur l'activité qu'on a appris.


Par exemple la marche:


Les enfants vont commencer à s'asseoir, ils vont apprendre à avoir cette mobilité-là, quels muscles il faut que je me concentre à mettre, on voit des fois là, les bébés quand ils commencent à être assis par terre, moi en tout cas je voyais mes garçons réfléchir là, se dire "si je m'en vais un petit peu par là, ça ne marche pas et je tombe, si je me mets un petit peu trop en avant je ne suis pas bien, donc à quel moment et dans quel équilibre je serais bien ?".


Et à un moment donné au fil des mois ils se mettent à marcher à quatre pattes, puis là aussi ils expérimentent différentes positions, différentes façons de faire, puis après ça ils vont commencer à se mettre debout, à se hisser, sans nécessairement marcher mais à se déplacer en se tenant, des fois ils vont faire des petites pauses sur le long du fauteuil, et après ça ils se laissent aller, ils vont par eux-mêmes, ils se lâchent et ils sont tout surpris de cette nouvelle habileté parfois qu'ils ont.


Tout apprentissage se passe pas mal selon ces étapes-là.


Je commence une première expérimentation, j'observe ce qui s'est passé, est-ce que ça a vraiment bien fonctionné, qu'est-ce que je pourrais changer, et ensuite je recommence une expérimentation.


Donc de l'apprentissage expérientiel on laisse expérimenter nos enfants. Ils veulent monter sur un bout de bois quand on est dans la forêt, vas-y mon grand, on reste proche et on apprend aussi la notion du risque calculé.


Est-ce que tu penses que si tu veux monter à tant de pieds dans les airs ça va être encore sécuritaire ?


Est-ce que si tu tombes tu penses que tu vas te faire mal ?


C'est d'aider l'enfant à réfléchir sur les conséquences de ce qu'il veut faire.


Alors l'enfant il ne va pas se mettre en danger, cela dépend, certains enfants ont plus de difficultés à évaluer le danger, et tout dépend de l'âge aussi, ce qui fait que là comme parent c'est là qu'on est là pour guider l'enfant, mais généralement l'enfant va savoir que telle activité ça va être un peu trop pour lui.


Si jamais vous vous évaluez que le risque n'est pas si grand que ça mais que l'enfant surévalue le risque, alors là il faut venir l'aider, l'accompagner, lui montrer, et le laisser faire aussi plus qu'une fois, encore une fois mon plus grand a besoin de plus d'une fois pour se sentir à l'aise dans une activité ou dans une façon de faire, sauter admettons par exemple au-dessus d'un tronc d'arbre, ou autre chose comme ça.


Il y a d'autres enfants qui vont être un peu plus téméraires naturellement, mon plus jeune c'est un peu comme ça, il veut se lancer naturellement vers quelque chose, souvent il ne va pas nous poser la question, il ne va pas venir nous voir comme référence, on voit qu'il va réfléchir par lui-même, il essaie d'expérimenter, justement il apprend mieux dans l'expérience mon plus jeune donc pour lui c'est très naturel de se lancer, d'essayer, de tomber, et de recommencer.


Et d'ailleurs c'est la dernière chose que je veux vous partager aujourd'hui, laissez-les tomber et expérimenter.


Tomber fait partie de l'apprentissage, le plus important c'est de recommencer, c'est de se relever.


Je vous parlais au tout début de la roue de l'apprentissage, si je tombe alors après ça j'observe que je suis tombé, et là je vais réfléchir, pourquoi je suis tombé, pourquoi ça n'a pas fonctionné, et là je recommence et cette fois-ci j'espère ne pas tomber ou j'espère réussir, mais si non ce n'est pas grave, on recommence et à chaque fois on a une nouvelle habileté qu'on peut remettre en application tout de suite pour essayer d'arriver au résultat final que l'on espère.


Donc ce que je veux que tu retiennes de l'apprentissage expérientiel:


3 choses.


Laisser expérimenter les enfants, laissez-les prendre des risques calculés bien sûr, et laissez-les tomber, des fois on a besoin de tomber pour savoir comment se relever.


Ça fait partie aussi de l'apprentissage.


3 vues0 commentaire