La période des devoirs rime avec supplice chez vous?


Je vais t'apprendre comment la faire rimer avec douceur.


J'avoue que, comme maman, j'appréhendais beaucoup l'entrée scolaire de mon enfant pour cette fameuse période de leçons et devoirs. J'avais d'ailleurs accompagné plusieurs familles dans cette transition, dans cet apprentissage à faire en famille. Comment organise-t-on une période de devoirs et de leçons?


J'en ai parlé avec quelques amies enseignantes et elles étaient toutes d'accord: les périodes de devoirs et de leçons devraient être un moment positif entre les parents et l'enfant.


Ça ne devrait pas être la guerre. Ça ne devrait être pas un supplice ni pour l'un ni pour l'autre.


Le super pouvoir du parent, c'est le plaisir que l'enfant a d'apprendre. Le plaisir fait naître l'émerveillement qui aide à la rétention des informations. Si la période des devoirs et leçons est agréable, l’enfant a du plaisir à apprendre, il.elle est fier.ère de découvrir et ainsi, les informations resteront longtemps gravées dans sa mémoire.


Comment mettre du plaisir? Comment mettre de l'émerveillement dans tout ça ?


Personnellement, j'utilise les choses du quotidien pour faire découvrir ou émerveiller mes enfants. Par exemple, quand on fait la cuisine. Longtemps, le samedi matin était réservé à faire des crêpes. Lorsque l’on fait des crêpes, il y a mille et un concepts que l’on peut réviser: mathématique, français, même l’anglais (si nous trouvons une recette anglophone). Comme parent, nous pouvons ajuster selon le niveau scolaire de l’enfant. Réviser ce que votre enfant connait déjà. Vous savez que pour lui ça devrait être facile? Faites-le! Ce n'est pas grave si c'est facile, ce sera encore plus amusant. Grâce à ça, l'enfant va avoir une bonne base solide.

Tant qu'il y a de l'amusement. Tant qu'il y a du bon moment partagé avec les parents ou même ses frères et sœurs.


C'est super important d'apprendre aux enfants que se tromper n'est pas la fin du monde. C'est normal dans l'apprentissage. Ça fait partie de l'apprentissage ! Tout apprentissage se fait de la même façon qu’apprendre à marcher. Tout le monde a chuté à un moment ou à un autre quand il a appris à marcher. Ça fait partie de l'apprentissage de chuter et de se relever.


Quand j’étais enfant, les devoirs et les leçons devaient se faire assis à la table. Il est certain que pour faire les devoirs, il est important d'avoir un lieu physique bien rangé, bien ordonné où le cerveau va avoir toute la place pour pouvoir réfléchir. Les leçons quant à elles peuvent facilement se faire dans un tout autre contexte. Par exemple, la révision des mots à apprendre, des multiplications, des additions, des mots en anglais peuvent se faire dans l’auto, dehors, en jouant au ballon ou au hockey, etc. Il y a infiniment de possibilités. Allez-y aussi avec les forces et les intérêts de vos enfants.

L'essentiel est d'avoir du plaisir avec les enfants et le plaisir d'apprendre est un cadeau merveilleux pour tous les enfants.





Crédit photo: Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/picjumbo_com-2130229/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=865116">free stock photos from www.picjumbo.com</a> de <a href="https://pixabay.com/fr/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=865116">Pixabay</a>


6 vues0 commentaire

Posts récents