Comment faire vivre la routine au moins jusqu'en novembre?!? (idéalement jusqu'en juin!)



Vous avez suivi mes conseils à la lettre, mais la mise en place de la routine est difficile ? Vous vous sentez comme un perroquet? « Henry, fait ton lunch? » « Léonie, va prendre ta douche….» Vous avez envie d'abandonner…? Parlons-nous avant.

Quand les enfants seront couchés ou quand la maison sera calme, asseyez-vous avec un thé (ou votre boisson préféré…) et respirez. Pour vrai. Prenez deux bonnes minutes pour vous concentrer simplement sur votre respiration.



Maintenant que votre esprit est calme, écrivez sur une feuille ce qui vous irrite dans la routine. Ce qui accroche. Ce qui fait que vous souhaitez abandonner. Sans censure. Cet exercice vous permettra de libérer cette tension en plus de vous permettre de voir plus clairement la situation.

Ensuite, écrivez les solutions que vous entrevoyez; autre qu'arrêter la routine. Puisque soyons honnêtement même si vous arrêtez maintenant de gérer la routine, les problèmes ne se régleront pas. Les enfants devront faire leur lunch et devront continuer de se laver.


Les solutions peuvent être de différents ordres. Vous pouvez :

  • Augmenter ou diversifier le soutien apporté à l’enfant;

  • Augmenter ou diversifier les rappels;

  • Modifier la routine.

Je m’explique : Dans la routine, vous aviez prévu que Léonie prenne sa douche à 19h, mais tous les soirs depuis une semaine, elle a la même excuse : elle n’a pas terminé ses devoirs. Pourtant elle est dans sa chambre depuis 18h suite au souper… En secondaire 2, les devoirs ne devraient pas prendre tout ce temps. Explorez ce bout de routine avec elle : quelle organisation a-t-elle pour planifier ses devoirs de la semaine, fait-elle vraiment, sans interruption, ses devoirs ou elle se laisse distraire par des conversations sur les réseaux sociaux…. Responsabilisez-la en lui exposant calmement le problème et en étant en mode solution ensemble. Que pourrais-tu changer dans ta routine pour diminuer ton temps de devoir? Pourrions-nous prévoir un temps pour tes conversations avec tes amies? Pourrions-nous reculer de 15 minutes l’heure de ta douche? Je vous conseille d’être ouvert et de laisser émerger les réponses de votre adolescente et surtout d’accepter que la solution ne sera pas parfaite du premier coup. Le plus important ici c’est d’essayer quelque chose et de responsabiliser l’adolescente.

Un dernier exemple : Selon la routine établie, Henry, 7 ans, doit faire son lunch après le souper avec votre aide. Mais depuis quelques soirs, Henry descend au sous-sol avec son jeune frère pour aller jouer. Que faire? Vous pourriez donner au jeune frère une responsabilité dans la cuisine qu’il pourrait faire en même temps qu’Henry fait son lunch afin que tous les deux puissent descendre jouer ensemble en même temps. Préférez-vous laisser Henry jouer et faire son lunch vous-même?


J’entends des parents me dirent : « Quoi!! Mais, on ne peut pas lui enlever sa responsabilité. Il va apprendre à laisser tomber à la première difficulté!!» Je répondrai : « Tout dépend de la façon dont vous allez lui apporter». Vous êtes sur le chemin de l’apprentissage, toute la famille ensemble. Vous vous réajustez suite à une période d’expérimentation. Et vous savez quelle apprentissage que vous lui permettez : le droit de se tromper. Le droit de ne pas être parfait et de se réajuster.


Mais attention! Ne modifie qui veut, quand veut!

Les modifications seront apportées suite à une réflexion et devront être expliqué à tous, afin de s’assurer de la compréhension de tous. Tout comme quand vous avez établie la routine. N’oubliez pas que la routine est le reflet des valeurs familiales. Vous êtes la capitaine du bateau et vous allez vous assurer que les matelots suivent les règles si elles sont claires, comprises et acceptées. Je vous encourage à être un capitaine bienveillant, compréhensif et réfléchi.

Dernier point : récompenser au lieu de punir.

Féliciter les bons comportements, encourager vos enfants dans l’application de la routine, travaillez en équipe et célébrez les petites et les grandes victoires. Votre engagement envers votre employeur sera plus grand suite à un party de bureau toute dépenses payées qu’après une coupure budgétaire qui vous ampute de votre salaire…. Je dis ça comme ça...



Marilyn, psychoéducatrice

Posts récents

Voir tout